Comment faire construire votre maison à moindres frais ?

construire votre maison

Construire une maison requiert des fonds importants afin d’assurer l’aboutissement du projet. De la conception aux travaux proprement dits, en passant par les coûts annexes, l’investissement est lourd. D’où l’intérêt de trouver des moyens de faire des économies, sans pour autant négliger la qualité du produit fini. Dans cette optique, voici quelques solutions à adopter.

Bien choisir les professionnels en charge du projet

La plupart des futurs propriétaires de maisons INEA ont tendance à négliger l’étape de la sélection des professionnels à qui ils vont confier le projet. Or, étant donné la pluralité des intervenants potentiels et le contexte de la concurrence dans le bâtiment, il est primordial de veiller à ce que les personnes consultées fassent une description précise des solutions qu’elles proposent. Cela vous permet ensuite de faire des comparaisons entre les offres et de bien comprendre les limites de chaque prestation. L’idéal est de demander plusieurs devis et d’éviter de vous prononcer avant d’en avoir reçu au moins trois. La mise en concurrence est très importante, car elle vous permet de négocier les tarifs et de juger de la transparence de chacun.

Par ailleurs, vous avez le choix en matière de gestion de votre projet. Ainsi, vous pouvez prendre entièrement en charge la coordination entre les artisans, ou engager un maître d’œuvre pour superviser le chantier. De même, il est possible de faire appel à un architecte pour gérer les divers corps d’état. D’ailleurs, faire appel à un architecte devient une obligation dès lors que la surface de plancher à bâtir est supérieure à 150 m². Pour en savoir plus, cliquez ici.

Construire une maison : la sélection des matériaux

Des fondations à la toiture, en passant par la distribution intérieure, les matériaux de construction influent considérablement sur les coûts. Par exemple, le béton cellulaire présente un excellent rapport qualité/prix, tandis que le parpaing est beaucoup plus économique, mais avec des propriétés isolantes moins performantes. La construction de maisons contemporaines INEA peut consommer des volumes importants de matériaux. Il serait intéressant de négocier la globalité des besoins auprès des fabricants ou fournisseurs pour obtenir des remises sur les prix.

S’agissant de la disposition intérieure, une étude des solutions qui requièrent la moindre quantité de cloisons vous permet d’économiser sur le nombre de portes et les surfaces de parois verticales. En ce qui concerne l’isolation, il existe de nos jours des solutions très abordables, vous permettant de faire des économies d’énergie sur le long terme (en phase d’exploitation). L’incidence des finitions n’est pas non plus à négliger. Si vous pouvez réaliser les travaux de peinture ou d’installation des mobiliers vous-mêmes, vous réduirez considérablement les dépenses.

Influence du choix du type de la maison sur les coûts

Les gammes de maisons varient en fonction de la qualité générale du cadre bâti. Les maisons traditionnelles INEA intègrent les solutions techniques les plus récentes. Dans ce cas, les possibilités de personnalisation sont plus variées, de même que les coûts. Vous devrez donc bien vous renseigner à ce sujet avant de faire votre choix. Sachez qu’en plus, le nombre de professionnels qui proposent des habitats modernes (bioclimatiques par exemple) ne cesse de croître. Évitez de confier le projet à n’importe qui, car le savoir-faire reste primordial dans ce domaine. 

De même, la configuration du bâtiment peut faire grimper ou, au contraire, amoindrit le prix. Si vous optez pour une construction à étages, vous paierez moins cher que pour des maisons plain pied INEA.Cependant, pendant la phase de la réalisation, une construction à étages consomme moins de matériaux et fait baisser le coût de la main d’œuvre. D’autre part, elle réduit la surface à couvrir par une toiture.

Acheter ou louer du matériel de chantier directement en ligne
Souscrire une assurance dommages ouvrage : Est-ce obligatoire ?