Nos conseils pour bien planter un olivier

Les oliviers sont les symboles de la longévité, car leur croissance semble très lente. Ces arbustes sont typiques du paysage des zones méditerranéennes. Leurs feuilles de dimension large sont présentes toute l’année et leurs fruits apparaissent verts avant de noircir. L’arbre a tout pour plaire aux amoureux de nature. Sa plantation n’a rien de complexe. Il vous suffit de suivre ces quelques conseils.

Bien choisir l’olivier

La première étape est de bien choisir votre plante. L’Olea europaea constitue l’olivier le plus commun. Il existe également les variétés, dont : l’olivier Cipressinon. La sélection s’opère en fonction de votre zone géographique. Afin de faciliter le choix, optez pour un olivier de plus de 5 ans. L’autre solution est de s’orienter vers un arbre issu des régions oléicoles froides. Ces genres d’oliviers résistent à moins de 15 °C de gel. Sachez d’ailleurs que plus l’arbre sera grand, mieux il fera face au froid. En outre, si vous vous trouvez dans une région à l’hiver rude, pensez à planter un olivier en bac. De cette manière, vous pourrez rentrer la plante durant les périodes froides.

Déterminer le bon emplacement

Vient ensuite le choix de l’emplacement. Sélectionnez un endroit bien abrité de votre jardin. Dans la mesure du possible, privilégiez un lieu exposé plein Sud et hors de la portée des vents dominants. Il faut un lieu qui profite d’une bonne lumière, car les oliviers apprécient le soleil. Sachez également que le terrain doit être drainé, vu que la plante supporte mal les terres lourdes. En cas de doute, faites expertiser votre sol. Assurez-vous également de la facilité d’accès au terrain lors de l’acheminement de l’olivier. Évitez les zones trop pentues et les sols trop humides. Privilégiez un terrain composé de cailloux et de graviers. Si la terre est trop spongieuse, effectuez un drainage préalable. Dans le cas où votre jardin dispose d’une piscine, placez l’olivier à quelques pas. Vous pouvez aussi le planter à proximité du thym, de la lavande ou du romarin.

Planter l’olivier

Pour commencer, creusez un trou d’une profondeur variable en fonction de l’ampleur des racines. Faites en sorte que la dimension soit de taille supérieure pour permettre aux racines de trouver de la terre ameublie. Mélangez la terre du terreau avec une poignée d’engrais. Si le terrain est trop humide, intégrez une petite quantité de sable. Recouvrez de 10 cm de terre de surface. Puis, plantez l’arbre au centre du trou et encadrez-le de motte. Finissez par un arrosage avec un grand volume d’eau. Cette opération fixe la terre entre les racines. Le gel est l’ennemi naturel de l’olivier. Aussi, la plantation est à proscrire durant les périodes de froid. Si vous décidez de planter l’arbre en plein été, multipliez les arrosages durant les 4 premiers mois. Par ailleurs, la meilleure période de boisement se trouve entre mars et juillet.

Tout savoir pour bien installer une tonnelle
A quelle distance peut-on construire de son voisin ?